AXN Floater – 1° Vol

Bonjour à tous,

La saison du vol extérieur est enfin possible. Ok il faut encore garder les gants par moment. N’empêche que comme dirait Volpadret : Ca fait du bien de voler !!!

Pour reprendre la saison outdoor, j’ai fait l’acquisition chez chez Intermodel d’un motoplaneur assez sympathique : Le AXN. C’est un planeur en mousse EPO qui a l’avantage d’être facile à assembler et il en va de même pour lui faire rejoindre son élément. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Longueur : 83 Cm
  • Envergure : 112,7 Cm
  • Poids : 550 Grs
  • Motorisation : 2208-2100KV en 3S.
  • Hélice : 5×5
  • Accus conseillé : 2200 Mah 3S
  • Servos : des 9 gr
  • Radio 4 voies mais prendre 5 si on veut passer en flaps les ailerons.

AXN FLOATER EPO 1.28M KIT

Le kit est presque complet : il ne manque que le récepteur, le contrôleur ESC ainsi que les servos.

J’ai opté pour une contrôleur, en stock, Turnigy 25 A Plush. Les servos seront des SG90 toujours de chez Intermodel. Quant au récepteur, je tente la FrSky Delta 8 dont j’ai fait l’acquisition en rachetant un kit d’un collègue de club.

J’ai procédé à l’installation des servos dans le fuselage après mise au zéro sur la télécommande. J’ai collé les servos à la colle chaude. Ce fut d’ailleurs la seule colle dont j’ai fait l’usage sur ce planeur.

J’ai prolongé la méthode sur les ailes en collant les servos d’ailerons de la sorte. J’ai ajouté sur les servos un adhésif blanc. Je trouvé que la cavité des servos présenté une certaine prise à l’air. J’ai bien les surface lisse.

L’emplacement pour la batterie n’est pas du tout prévu pour mes accus de 2200 Mah. J’ai du légèrement agrandir le passage. On compte ici 2/3 mm pas plus.

Le contrôleur est soudé avec des prises PK de 3,5 mm. Un coup de gaine finira l’effort de préparation. J’en profite pour le placer au fond du fuselage entre les deux servos. Il tiens via une banque de velcro. A mon humble avis, il ne bougera pas !

Maintenant que tout le monde est en place, il est temps de passer au réglage des commandes. L’ensemble des neutres est aligné sur la radio. Les dominos sont desserrés sur les commandes. On passe à la mise sous courant. Le doux bruit des servos se fait entendre. Un contrôle rapide me montre que tout le monde est en bonne place. Je commence par aligner le volet de profondeur et je sers le vis dans le domino. Un test sur la radio montre que cela bouge à merveille. Je procède de même pour les ailerons et la dérive. Les tests me donnent une grande satisfaction. Tout est conforme à mes attentes.

La bête va pouvoir subir son dernier test en statique avant de prendre l’air : l’équilibrage. La notice trouvé chez BMI me donne 35/40 mm du bord d’attaque: c’est précis 🙁 . Ha oui, j’y pense au passage, cette version est une copie du même oiseau de chez BMI. Copie ou sous production, je vous laisse juger … Bref, je sors mon banc d’équilibrage que j’ai réalisé en partie en impression 3D. Je le cale sur le plan de travail. Je marque le centrage sur la bête et c’est partie pour la pose sur le banc. Miracle ! Il est pile où il devrait être. Je peux même le laisser en équilibre. Super !

 

A ce stade, il est presque de 2 heure du matin un samedi soir et les yeux me piquent. Je vais rejoindre doucement le lit en rêvant au premier vol. En y pensant, j’ai sorti la machine en kit du carton à 23h45 environ. Bref vous aurez compris qu’il faut moins de 2 heure, pause soda incluse.

Comme je ne suis pas du style à faire attendre les choses et qu’une fenêtre météo est là, je me rends ce dimanche au club avec mon bébé dans la voiture. Pierre est présent au club et me fait la surprise d’immortalisé le premier vol en vidéo.

J’ai de mon coté une vidéo vu depuis la casquette. Hé oui comme vous pouvez le voir sur la vidéo de Pierre, j’ai une GoPro de fixé sur ma casquette. Ca marche plutôt bien.

Je vous laisse déguster les vidéos ainsi que les éléments de cette article. Au moment où j’écrit ces lignes, le planeur à fait 3 belles sorties. Les deux dernières l’ont été par vent soutenu. Chaque vol a duré plus de 40 Minutes ! Les nuages m’ont aidés à rester en l’air sans presque utiliser le moteur (uniquement pour les lancés et montées initiales).

Bon vols à tous et @Bientôt …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *